#

Deuxième Conférence Ministérielle de Suivi du Partenariat Union Africaine - Turquie, 12 février 2018, Istanbul

COMMUNIQUÉ

1. Nous, Ministres des Affaires étrangères et Chefs de délégation, représentant l'Union africaine et ses institutions et le Ministre des Affaires étrangères de la République de Turquie, sommes réunis à Istanbul (Turquie), le 12 février 2018, à la deuxième Conférence ministérielle d'évaluation du Partenariat Union africaine – Turquie;

2. Nous avons réaffirmé le caractère central de l'Agenda 2063 de l'UA, son Premier Plan Décennal de mise en œuvre et de l'Agenda 2030 des Nations Unies en tant que cadres directeurs pour notre partenariat;

3. Nous avons en outre souligné le Programme d'action d'Addis-Abeba sur le financement du développement qui guidera nos travaux futurs et avons exprimé notre volonté à sa mise en œuvre effective;

4. Nous avons également examiné le Plan conjoint de mise en œuvre du Partenariat Union africaine-Turquie 2015-2019 et la matrice des projets prioritaires du Partenariat Union africaine - Turquie 2015-2019 adoptés lors du deuxième Sommet de coopération Union africaine - Turquie. À cet égard, nous avons pris note des progrès accomplis par les deux parties et avons débattu des nouvelles mesures à prendre en vue de renforcer la coopération entre l'Union africaine et la Turquie et de revoir la matrice des projets prioritaires clés afin de faciliter sa mise en œuvre;

5. Nous avons pris note des interactions en cours entre la Turquie et l'Union Africaine, les différents pays africains et les Communautés économiques régionales (CERs). Nous avons noté avec satisfaction que ces relations se développent dans la confiance et le respect mutuels sur la base d'une coopération gagnant-gagnant et nous nous sommes félicités de l'élan donné à nos relations mutuelles par de nombreuses visites, notamment au niveau des chefs d'État, et nous avons encouragé de nouveaux contacts;

6. Nous avons reconnu le rôle essentiel joué par les Communautés économiques régionales dans le renforcement du Partenariat Union africaine – Turquie ;

7. Nous avons pris note avec satisfaction des conclusions des réunions ministérielles sectorielles organisées dans divers domaines tel que le commerce, l'économie, l'agriculture, l'éducation et la santé en Turquie depuis le deuxième Sommet du Partenariat Union africaine-Turquie en 2014;

8. Nous nous sommes mis d'accord sur un partenariat Union africaine-Turquie rationalisé et ciblé qui contribue de manière substantielle à la mise en œuvre des programmes prioritaires continentaux tels qu'ils sont inscrits dans l'Agenda 2063 de l'UA et dans son Plan décennal de mise en œuvre;

9. Nous nous sommes félicités de l'augmentation réciproque de la représentation diplomatique entre les pays africains et la Turquie et de sa contribution positive au renforcement de nos relations dans le cadre du partenariat;

10. Nous avons noté l'importance du commerce et de l'investissement comme composantes clés des relations entre les pays africains et la Turquie, reflétant positivement sur la croissance économique. Nous avons réitéré notre volonté de renforcer les relations économiques et commerciales en examinant les possibilités de supprimer les barrières tarifaires et non tarifaires au commerce en concluant éventuellement des accords de partenariat commercial et économique reposant sur un modèle asymétrique permettant aux pays africains de protéger leurs secteurs sensibles. Nous avons également pris en considération les progrès accomplis et les efforts entrepris par l'UA pour mettre en place la zone de libre-échange continentale en tant que mécanisme efficace pour stimuler le commerce intra-africain et élargir les liens entre l'Afrique et l'économie mondiale;

11. Nous nous sommes félicités de l'organisation du premier Forum économique et commercial Turquie-Afrique les 2 et 3 novembre 2016 à Istanbul avec la participation de haut niveau de 46 pays africains et d'organisations régionales. Nous avons convenu d'organiser ces forums tous les deux ans alternativement en Turquie et dans les pays de l’Union africaine. À cet effet, nous nous sommes également félicités du Forum économique et commercial Turquie-CEDEAO, qui sera organisé les 22 et 23 février 2018 à Istanbul et qui encouragera la promotion des opportunités d'investissement, notamment par l'entremise de joint-ventures dans des secteurs prioritaires clés tels que l'agro-industrie, le tourisme et la création des parcs industriels et des zones économiques respectueux de l'environnement;

12. Nous nous félicitons des initiatives d'appui à la lutte contre la désertification, la sécheresse et l'érosion et appelons à renforcer nos efforts en terme de partage de connaissance et d’expérience sur l’initiative de la Grande Muraille Verte;

13. Nous avons souligné le rôle important des bourses universitaires dans l'établissement d'une compréhension et d'une coopération mutuelles, salué « les bourses d’étude turcs » et nous nous sommes félicités du « Programme turco-africain de bourses d'études » en tant qu'instrument de promotion de la coopération dans l'enseignement supérieur entre les pays Africains et la Turquie tout en cherchant des moyens de coopération qui s’étendraient également à l'Université panafricaine;

14. Nous nous sommes félicités de l'organisation du « Congrès de la santé en Afrique » les 20 et 21 juillet 2017 à İstanbul et avons mis l'accent sur le droit de tous les citoyens d'accéder à des soins de santé abordables et avons noté le potentiel offert à la fois par le secteur africain et turc des soins de santé publics et privés à cet égard à travers divers programmes;

15. Nous avons réaffirmé notre appui au règlement pacifique du conflit arabo-israélien conformément aux principes du droit international et à toutes les résolutions pertinentes de l'Organisation des Nations Unies visant à assurer la création d'un État palestinien indépendant aux frontières de juin 1967 avec Jérusalem Est comme son capitale;

16. Nous avons également réaffirmé notre volonté de coopérer pour combattre et éliminer toutes les formes et manifestations du terrorisme, de l'extrémisme violent et de la radicalisation par le biais des échanges, de l'expertise, du renforcement des capacités, et de l'échange d'expériences, notamment en redoublant les efforts de lutte contre toutes les formes de soutien financier et opérationnel aux organisations et groupes terroristes;

17. Nous avons souligné notre soutien à la revendication légitime et fondamentale visant à réparer une injustice historique, à travers une représentation équitable au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies. L’Union africaine a réitéré l’importance qu’elle attache au Consensus d'Ezulwini et à la Déclaration de Syrte;

18. Nous nous sommes félicités de l'attention accordée aux célébrations annuelles de la Journée de l'Afrique du 25 mai en Turquie, qui sont un moyen d'assurer la visibilité du Partenariat entre l'Union africaine et la Turquie et un moyen de promouvoir, de maintenir et d'accroître la sensibilisation au sein de la population des deux parties;

19. Nous nous sommes engagés à mettre en place et à renforcer les mécanismes conjoints de suivi et d'évaluation du Partenariat Union africaine - Turquie à travers des consultations régulières;

20. Nous avons examiné l'état du partenariat important et souligné la contribution positive du deuxième sommet du partenariat Union africaine-Turquie au renforcement des relations entre l'Union africaine et la Turquie et appelé les deux parties à rationaliser les efforts pour une organisation réussie du Troisième Sommet;

21. Nous sommes également convenus d'élaborer des projets concrets conformément à l'Agenda 2063 de l'UA et à son premier Plan décennal de mise en œuvre dans le cadre du processus préparatoire du troisième Sommet Union africaine - Turquie de 2019 qui se tiendra à Istanbul, Turquie;

22. Nous avons noté l'importance d'envisager une coopération entre l'Afrique et la Turquie dans le domaine de l'aviation civile en vue de faire progresser le marché unique du transport aérien en Afrique (MUTAA) en tant que projet phare prioritaire de l'UA;

23. Nous avons noté l'importance de l'augmentation constante de l'aide au développement de la Turquie envers l'Afrique et nous avons encouragé l'Agence turque de coopération et de coordination (TIKA) à s'engager davantage avec l'Union africaine sur des projets livrables;

24. Nous avons condamné avec la plus grande fermeté toute tentative de violence armée et de tentative de coup d’Etat visant à renverser les autorités légalement constituées en Turquie et dans les pays africains;

25. C'est sur cette note que nous avons déclaré notre entière solidarité avec le peuple et le gouvernement de Turquie ainsi qu'avec les peuples et gouvernements des Etats africains dans leur lutte contre toute tentative illégale de saper ou de renverser les autorités constitutionnelles et de promouvoir la démocratie, la justice, la sécurité et l'unité de leur peuples;

26. Nous avons exprimé nos sincères remerciements et notre gratitude à S.E.M.le Président Recep Tayyip Erdoğan, au Gouvernement et au peuple turc pour leur chaleureuse hospitalité et nous avons exprimé notre reconnaissance pour les excellentes conditions de travail offertes à toutes les délégations.