#

QR-93, 17 septembre 2020, Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant la réunion de la Représentante spéciale des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés, Virginia Gamba, avec le chef de file des soi-disant « FDS »

C’est un grave incident que la Représentante spéciale des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés, Virginia Gamba, se soit réunie par vidéoconférence avec Ferhat Abdi Şahin, chef de file des soi-disant « Forces démocratiques syriennes » (FDS) dominées par l'organisation terroriste PKK/PYD/YPG, ainsi que d’autres membres de la même organisation terroriste.

Les démarches nécessaires ont été immédiatement menées auprès des autorités des Nations Unies à la suite de cet incident,.

Cette attitude constitue une violation manifeste des résolutions les Nations Unies. Elle porte atteinte à la crédibilité des Nations Unies dans la lutte contre le terrorisme.

Le moyen de prévenir les crimes les plus graves contre l'humanité, des abus sexuels au recrutement par la force, commis par l'organisation terroriste PKK/PYD/YPG contre des enfants est de mettre en œuvre des mesures antiterroristes de façon sincère et efficace, sans discrimination entre les organisations terroristes.