#

QR-88, 8 septembre 2020, Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant la réunion du dialogue libyen qui se tient dans la ville de Bouznika au Maroc

Dès le début, la Turquie a préconisé que la crise libyenne puisse être résolue par un processus politique intra-libyen appartenant aux libyens, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies. Dans ce cadre, nous suivons de près la réunion du dialogue libyen qui se tient à Bouznika au Maroc.

Le Maroc a accueilli les réunions de l'Accord politique libyen qui avait été signé en 2015 et approuvé par la résolution 2259 du Conseil de sécurité des Nations Unies. La Turquie a soutenu ces réunions; le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, ayant personnellement participé à la cérémonie de signature de l'Accord politique libyen. Nous apprécions l'approche constructive du Maroc dans la résolution de la crise libyenne.