#

QR-77, 29 novembre 2018, Déclaration du Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant le rejet de notre demande d'extradition des membres de FETO Hamdi Akın İpek, Talip Büyük, Ali Çelik et Mustafa Yeşil par le tribunal de première instance de Westminster de Londres,

Hier (28 novembre), notre demande d'extradition d’Hamdi Akın İpek, Ali Çelik, Talip Büyük et Mustafa Yeşil vers la Turquie a été rejetée par le juge lors de l'audience tenue par le tribunal de Westminster de Londres.

Le raisonnement du tribunal pour rejeter notre demande d'extradition est totalement infondé.

Nous attendons le retour rapide de ces personnes en Turquie afin de les traduire en justice devant les tribunaux turcs. Ces personnes figurent parmi les membres éminents de l’organisation terroriste fétullahiste ayant perpétré la tentative de coup d'état traître du 15 juillet, qui a occasionné la perte de vie de 251 citoyens innocents et fait des milliers de blessés. Nous sommes déterminés à poursuivre nos efforts dans ce sens.

Il a fortement été souligné aux autorités britanniques que la décision du tribunal de Westminster, qui a refusé l'extradition des accusés vers notre pays, était inacceptable et profondément décevante.