#

QR-38, 22 mai 2019, Déclaration du Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant le projet de résolution intitulé « Exprimant de la préoccupation pour l'Alliance entre les États-Unis et la Turquie » ayant été approuvé le 22 mai par la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants

Nous observons que les cercles opposés à la Turquie aux États-Unis ont récemment intensifié leurs activités au Congrès des États-Unis. Le projet de résolution intitulé « Exprimant de la préoccupation pour l'Alliance entre les États-Unis et la Turquie », approuvé le 22 mai par la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, en est un autre exemple.

La Turquie et les États-Unis entretiennent des relations d’alliés profondément enracinées, fondées sur des valeurs communes et des intérêts mutuels. Ils travaillent ensemble pour contribuer à la paix et à la sécurité dans diverses régions du monde. De telles résolutions, qui minent ce fait et les raisons légitimes qui sous-tendent les mesures prises par la Turquie pour sa sécurité nationale, sont inconsistantes avec les relations d’alliés entre nos pays.

A cet égard, il n’y a pas de raisons pour que cela occasionne de l’inquiétude au peuple des États-Unis et à ses représentants, dont nous apprécions l'amitié. En fait, l'amitié et l'alliance exigent de faire preuve d'un effort constructif et sincère en appuyant le groupe de travail que nous avons proposé.