#

QR-21, 1er avril 2019, Déclaration du Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question sur l'observation des élections locales du 31 mars 2019 en Turquie par la mission d'observation des élections du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe

Les élections locales du 31 mars 2019 en Turquie se sont déroulées conformément aux procédures d'élection libres et démocratiques, avec un taux de participation supérieur à 84%.

Dans le cadre des élections et comme indicateur de notre coopération constructive avec les institutions internationales, une délégation du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux (le Congrès), institution représentant les autorités locales au sein du Conseil de Europe dont la Turquie est un membre fondateur, a été invitée à observer les élections locales. C'est la première fois que le Congrès observe les élections locales dans notre pays.

Dans ce contexte, une délégation de 22 membres formant 10 équipes a observé les élections dans plusieurs provinces. Nos autorités ont apporté leur entière coopération et assistance dans l'ensemble de la Turquie en ce qui concerne les activités d'observation de la Mission.

En fait, la mission d'observation des élections du Congrès a déclaré qu'elle avait eu pleinement accès aux procédures de vote dans les bureaux de vote où elle avait effectué son observation électorale, que les comités des urnes s’étaient acquittées de leurs tâches avec compétence et qu'ils avaient été impressionnés par les compétences techniques des élections à tous les niveaux, du Conseil électoral suprême aux comités individuels des urnes. La Mission a annoncé que les élections s'étaient déroulées dans l'ordre.

D’autre part, tout en affirmant le droit absolu de la Turquie en ce qui concerne son intégrité et sa sécurité, les doutes exprimés sur l’environnement électoral libre et équitable consistant à faire des commentaires sur des questions politiques malheureusement mal comprises, qui devraient rester en dehors du mandat de la Mission d’observation, sont sans fondement.

La Turquie, qui figure parmi les premiers pays ayant le taux de participation aux élections le plus élevé en Europe, poursuivra à l'avenir son approche constructive en matière d'observation des élections, dans le contexte de la confiance qu'elle accorde à sa maturité démocratique et à l'importance qu'elle attache à la coopération. avec les mécanismes internationaux des droits de l'homme.