#

QR-14, 28 février 2020, Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant les migrants et les demandeurs d'asile en Turquie

Les derniers développements à Idlib, qui ont entraîné le déplacement de centaines de milliers de personnes, ont accru encore plus la pression migratoire sur la Turquie. Ces développements sont suivis par notre nation et l'opinion publique internationale et affectent aussi profondément les demandeurs d'asile et les migrants en Turquie.

A cet égard, certains demandeurs d'asile et migrants en Turquie, qui ont été alarmés par ces développements, ont commencé à se déplacer vers nos frontières occidentales. Si la situation s'aggrave, ce risque augmentera davantage.

En tant que pays accueillant le plus grand nombre de réfugiés au monde, la politique de la Turquie à l'égard des réfugiés et des demandeurs d'asile n'a pas changé.