#

Visite du ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu au Sénégal, 10-11 septembre 2020

Visite du ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu au Sénégal, 10-11 septembre 2020

Après une visite fructueuse en Guinée-Bissau, le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu s'est rendu au Sénégal les 10 et 11 septembre 2020.

Le 11 septembre, lors de cette première visite officielle effectuée au niveau de ministre des Affaires étrangères depuis la Turquie au Sénégal, le ministre Çavuşoğlu a participé à la cérémonie de lancement des travaux du nouveau bâtiment de notre ambassade à Dakar.

Lors d'une cérémonie où notre drapeau a été hissé tandis que l'hymne national turc a été joué, le ministre Çavuşoğlu a souhaité que ce nouveau bâtiment de notre ambassade apporte le meilleur à tous.

Plus tard, le ministre Çavuşoğlu a eu une réunion cordiale avec le ministre des Affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, Amadou Ba.

Le ministre Çavuşoğlu a déclaré que nous renforcerions notre coopération dans les domaines de l'éducation, de l'industrie de la défense, des mines et de l'énergie, et que nous organiserions la réunion de la Commission économique mixte (CEM) dès que possible.

Dans le cadre de la visite, des accords ont été signés sur l'enseignement supérieur et la culture.

Plus tard dans la journée, le ministre Çavuşoğlu a été reçu par le président du Sénégal, Macky Sall, et il lui a transmis les salutations du président Recep Tayyip Erdoğan.

Au cours de la réunion, les relations bilatérales et les développements régionaux, notamment au Mali et en Libye, ont été abordés.

Le ministre Çavuşoğlu a souligné que nous souhaitions accroître encore plus les investissements réciproques et que nos hommes d'affaires continueraient à contribuer au Plan Sénégal Emergent.

La veille, le ministre Çavuşoğlu avait également rencontré nos hommes d'affaires opérant au Sénégal et avait déclaré que nos entreprises contribuaient de manière significative au Plan Sénégal Emergent, que nous rattraperions notre volume commercial bilatéral de 400 millions de dollars en 2018 et que nous l'augmenterions encore plus.