#

No: 333, 17 novembre 2019, Communiqué de presse concernant la mise à feu du drapeau de la République turque de Chypre du nord dans la partie chypriote grecque

Nous condamnons la mise à feu du drapeau de la RTCN à l'occasion du 36ème anniversaire de sa création dans la partie chypriote grecque et nous appuyons pleinement les déclarations des autorités de la RTCN concernant cet incident.

Le fait que les chypriotes grecs n'aient fait aucune déclaration condamnant cet acte de haine et n'aient pas enquêté sur ses auteurs montre que cet acte bénéficie d’un soutien officiel.

Nous pensons que l'administration chypriote grecque, ainsi que les autorités grecques, avec leurs déclarations provoquant la haine à l'égard des chypriotes turcs, ont une responsabilité dans cet incident.

Dans ces circonstances, nous attendons de la communauté internationale qu'elle invite la partie chypriote grecque et la Grèce, à éviter que la rhétorique ne détériore davantage le climat de tension sur l'île, comme cela est souligné dans le dernier rapport du Secrétaire général des Nations Unies.