#

No: 2, 3 janvier 2020, Communiqué de presse concernant la mort du commandant de la force Al-Qods du Corps des Gardiens de la Révolution islamique iranienne, Qassem Soleimani lors d'une frappe aérienne des forces américaines près de l'aéroport de Bagdad

Nous sommes profondément préoccupés par l'escalade de la tension entre les États-Unis et l'Iran dans la région.

Nous réaffirmons fermement que la transformation de l'Irak en une zone de conflit ne nuira pas seulement à la paix et à la stabilité en Irak, mais aussi à l'ensemble de la région.

Dans ce contexte, l'opération aérienne américaine ce matin ciblant le commandant de la force Al-Qods du Corps des Gardiens de la Révolution islamique iranienne, Qassem Soleimani et son entourage à Bagdad aggraverait encore l'insécurité et l'instabilité dans la région.

Il convient également de noter que de telles mesures d’escalade menaçant la stabilité régionale exacerberaient évidemment davantage le cycle de la violence et porteraient gravement atteinte aux intérêts de toutes les parties.

La Turquie a toujours été contre les interventions étrangères, les assassinats et les conflits sectaires dans la région.

Nous invitons toutes les parties concernées à agir avec retenue et discrétion, dans le but d’éviter les mesures unilatérales qui peuvent mettre en danger la paix et la stabilité dans notre région, et à privilégier la diplomatie.