#

No: 210, 17 juillet 2019, Communiqué de presse concernant le retrait de la Turquie du programme F-35 par les Etats-Unis

La Maison-Blanche et le Département de la Défense des Etats-Unis ont annoncé aujourd’hui (17 juillet) que la Turquie sera retirée du programme F-35, en raison de notre acquisition du système de défense aérienne et antimissile S-400.

Cette démarche unilatérale est en contradiction avec l’esprit d’alliance et ne repose sur aucune justification légitime.

Il n'est pas juste de retirer la Turquie, un partenaire principal, du programme F-35, et en outre, l'affirmation selon laquelle le système S-400 mettrait en péril les F-35 est dénuée de tout fondement. Le fait que notre proposition de former un groupe de travail avec la participation de l'OTAN sur cette question soit restée sans réponse est l’indicateur le plus évident des préjugés de la part des Etats-Unis et de l'absence de volonté de résoudre la question de bonne foi.

Les Etats-Unis devraient faire preuve d'engagement envers leur amitié avec la Turquie non seulement par la rhétorique, mais également par l'action, en particulier dans la lutte contre les organisations terroristes DAECH, PKK/ PYD/YPG et FETO.

Il est extrêmement important de maintenir l'entente atteint lors de la réunion entre le Président Erdoğan et le Président Trump à Osaka, qui s’était tenue en marge du Sommet du G20.

Nous appelons les Etats-Unis à corriger cette erreur qui causera des blessures irréparables dans nos relations stratégiques.