#

No: 194, 3 juillet 2019, Communiqué de presse concernant la publication d’un article de l’un des meneurs terroristes dans le « Washington Post »

L’un des meneurs du PKK, ayant brutalement tué des dizaines de milliers de personnes innocentes et ayant été officiellement désigné comme organisation terroriste dans de nombreux pays, y compris les États-Unis, s’est ouvertement livré à la propagande terroriste en utilisant le « Washington Post ». Par ladite publication, l’un des engagements fondamentaux adoptés par la communauté internationale a été gravement violé, à savoir, le principe de la prévention de l’incitation au terrorisme. Il est essentiel qu’aucune distinction ne soit faite entre les organisations terroristes.

La position susmentionnée a été exploitée par le PKK en tant qu’outil de propagande terroriste et est contraire à la sensibilité affichée concernant d’autres organisations terroristes, telles que DAECH et Al-Qaida. Il constitue donc un exemple nouveau et fatal d’hypocrisie dans la lutte contre le terrorisme.