#

No: 12, 9 janvier 2020, Communiqué de presse concernant le communiqué publié par la Grèce, la France, l'administration chypriote grecque et l'Egypte sur la Méditerranée orientale

Le communiqué de presse concernant les développements en Méditerranée orientale, publié à l’issue de la réunion qui s’est tenu au Caire le 8 janvier 2020 avec la participation des ministres des Affaires étrangères de Grèce, de France, de l'administration chypriote grecque (ACG) et d’Egypte, ainsi que d'Italie, est entièrement basé sur des arguments factices et des prémisses fausses.

Les deux protocoles d’entente que nous avons signés avec le gouvernement légitime et internationalement reconnu de Libye sont légitimes et pleinement compatibles avec le droit international.

Ces protocoles d’entente constituent une réponse à ceux visant à ignorer la présence de la Turquie et des chypriotes turcs en Méditerranée orientale. Le communiqué de presse du 8 janvier révèle en effet une fois de plus que les mesures prises par la Turquie en Méditerranée orientale sont légitimes et appropriées.

La Turquie possédant le plus long littoral de la Méditerranée a le droit de s'exprimer sur tout projet concernant la région. Afin de transformer la Méditerranée orientale en une zone de coopération plutôt que de conflit, nous voudrions saisir cette occasion pour exprimer une fois de plus notre volonté de coopérer avec toutes les parties, à l'exception de l’ACG.