#

No: 53, 22 février 2018, Communiqué de presse concernant les décisions de la Chambre des représentants du Royaume des Pays-Bas sur les événements de 1915

Nous condamnons fermement les décisions de la Chambre des représentants du Royaume des Pays-Bas reconnaissant les événements de 1915 comme un génocide.

Les décisions sans fondement de la Chambre des représentants d'un pays qui était un spectateur du génocide de Srebrenica, une douleur éternelle au milieu de l'Europe, n'ont pas leur place ni dans l'histoire,ni dans la justice. Ainsi, ils ne sont ni juridiquement contraignants, ni valables.

La position de la Turquie sur les événements de 1915 est basée sur des faits historiques et des normes juridiques. La jurisprudence établie dans le droit européen et les décisions de la Cour européenne des droits de l'homme témoignent du bien-fondé de notre position à ce sujet.

Toutefois, nous prenons note de la déclaration du gouvernement néerlandais selon laquelle «il ne suivra pas la Chambre dans son évaluation reconnaissant les événements de 1915 comme un génocide et que le fait d'être représenté lors d'une cérémonie commémorative à Erevan n'impliquerait pas la reconnaissance des événements comme un génocide».