#

La Turquie accueillera le tout premier Sommet Humanitaire Mondial

La Turquie accueillera le tout premier Sommet Humanitaire Mondial

Lors d'une réunion de haut niveau sur l'aide humanitaire qui a eu lieu au cours de la 68eme réunion de l'Assemblée Générale des Nations Unies, le Secrétaire Général des Nations Unies, M. Ban Ki-Moon a annoncé que le premier Sommet Humanitaire Mondial prévu pour 2016 aura lieu à Istanbul. M. Ban Ki-Moon a souligné que la contribution importante de la Turquie aux questions humanitaires, aux niveaux régional et mondial, ainsi que les caractéristiques historiques et des capacités logistiques d'Istanbul ont joué un rôle dans cette décision.

Le Ministre des Affaires étrangères de la République de Turquie, M. Ahmet Davutoğlu a dit être fier d'être Ministre des Affaires étrangères de la Turquie qui accueillera le tout premier Sommet Humanitaire Mondial et a remercié M. Ban Ki-Moon de son choix et Mme.Valerie Amos, Secrétaire générale adjointe chargée des Affaires humanitaires et Coordinatrice des secours d'urgence de son soutien.

Exprimant que la Turquie est devenu un pays donateur de plus en plus important, M. Davutoğlu a précisé que tout le nécessaire serait fait pour la réussite du Sommet. Soulignant le dévouement de la Turquie pour aider l'humanité et son travail dans plusieurs pays qui ont subi des catastrophes naturelles, M. Davutoğlu a indiqué que les organisations et la diplomatie internationale ont pour but de servir l'humanité.

Après la réunion, donnant une conférence de presse conjointe avec Mme.Valerie Amos, M. Davutoğlu a déclaré qu'une série de facteurs a joué un rôle dans la décision de M. Ban Ki-Moon mais que le plus important était l'élan extraordinaire de la Turquie sur le domaine de l'aide humanitaire et de la diplomatie humanitaire.

Exprimant que la Turquie se trouve au quatrième rang parmi les plus grands donateurs humanitaires du monde, M. Davutoğlu a rappelé que le Sommet du G-20 et le Sommet de l'Evaluation à Mi-Parcours des Pays Moins Développés auront lieu en Turquie en 2015. Il a indiqué qu’Istanbul était destinée à être un centre qui regroupe les bureaux des Nations Unies pour les questions telles que la médiation, les activités de paix, l'aide humanitaire, la femme et le développement.