#

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, effectue une visite aux Etats-Unis pour assister à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, 26 septembre 2018

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, effectue une visite aux Etats-Unis pour assister à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, 26 septembre 2018

Le ministre Çavuşoğlu, qui accompagne le président Erdoğan, effectue une visite à New York à l’occasion de la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies et poursuit ses contacts.

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a assisté à la session ministérielle du Forum mondial de lutte contre le terrorisme et y a prononcé un discours le 26 septembre. Dans son discours, le ministre Çavuşoğlu a souligné que la Turquie se place en première ligne dans la lutte contre le terrorisme et attend de tous les États une solidarité totale dans cette lutte.

Le ministre Çavuşoğlu a participé à la réunion du groupe de contact de l'Organisation de la Conférence Islamique sur le Jammu-Cachemire. Le ministre Çavuşoğlu a souligné l’aspect humanitaire du Jammu-Cachemire et a souligné que la Turquie était prête à contribuer activement aux efforts visant à parvenir à un règlement durable par le dialogue entre le Pakistan et l’Inde, sur la base des résolutions du Conseil de Sécurité des Nations unies et conformément aux souhaits du peuple de Cachemire.

Le ministre Çavuşoğlu a assisté à une réunion de haut niveau sur la Syrie organisée par l'UE. Lors de cette réunion il a déclaré que la Turquie accueillait 3,5 millions de réfugiés syriens et qu'elle avait assumé la plus lourde charge humanitaire. Le ministre Çavuşoğlu a souligné qu'une catastrophe imminente avait été empêchée grâce au mémorandum d'Idlib et que les efforts en vue d’un règlement politique devaient être accélérés.

Le ministre Çavuşoğlu a participé à la conférence ministérielle annuelle des pays les moins avancés. Le ministre Çavuşoğlu a déclaré que la Turquie continuait à apporter son soutien aux pays les moins avancés, que 20 % de l’aide officielle au développement de la Turquie était fournie aux PMA et que la Banque technologique des Nations Unies établie à Gebze contribuera au renforcement des capacités des PMA.

Lors de la réunion du Comité des ministres du Mouvement des pays non alignés sur le sujet de la Palestine, le Ministre Çavuşoğlu a souligné que la Turquie resterait toujours aux côtés de ses frères et sœurs Palestiniens et que un Etat Palestinien indépendant et souverain ayant Jérusalem-Est comme sa capitale et avec les frontières de 1967 était indispensable pour assurer la paix et la sécurité dans la région.

En plus de ces réunions, le ministre Çavuşoğlu a également eu des entretiens bilatéraux avec le ministre des Affaires étrangères de la Confédération Helvétique, Ignazio Cassis, le ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale du Burundi, Ezechiel Nibigira, et le ministre des Affaires étrangères et des Immigrants du Liban, Gebran Bassil, la présidente de l'Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa et le Secrétaire général du Système d'intégration centraméricain (SICA), Vinicio Cerezo.