#

QR-78, 20 décembre 2019, Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant l'approbation par le Congrès américain des projets de loi de finances

Les projets de loi de finances concernant les allocations budgétaires pour les institutions fédérales américaines en 2020, ayant été approuvés par la Chambre des représentants et le Sénat des États-Unis, contiennent des formulations négatives visant la Turquie. C'est le dernier résultat de l'agenda poursuivi par les membres du Congrès étant déterminés à endommager nos relations bilatérales par tous les moyens.

La Turquie condamne l'exploitation d'un processus budgétaire, même ordinaire, au profit des ambitions politiques à court terme des hommes politiques américains.

Avant tout, les membres du Congrès américain nuisent à leur propre réputation et à leur crédibilité en devenant l’instrument de leurs collègues anti-turcs qui visent à vider de son sens la notion d’« Alliance ». Les milieux qui tentent de bloquer injustement la livraison d'avions F-35 à la Turquie, tout en essayant d'entraver les efforts pour une solution sur l'île de Chypre et les possibilités de coopération en Méditerranée orientale, se rendront compte en temps voulu que leurs initiatives nuisent en fait aux propres intérêts des États-Unis et ne servent pas la paix et la stabilité régionales.