#

QR-74, 15 novembre 2018, Déclaration du Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant la décision de la Cour de justice de l'Union européenne sur la demande de retrait de l'organisation terroriste PKK de la liste de l’Union européenne des organisations terroristes

Dans sa décision du 15 novembre 2018, la Cour de justice de l'Union européenne a jugé que le PKK resterait sur la liste des organisations terroristes de l'Union européenne.

D'autre part, la Cour a annulé les décisions du Conseil de l'UE prises entre le 10 février 2014 et le 4 août 2017 concernant le maintien du PKK sur la liste des organisations terroristes de l'UE. L'annulation a été fondée sur des lacunes de procédure du Conseil de l'UE dans le processus de mise à jour de la liste des organisations terroristes. Elle ne contenait pas de réévaluation des caractéristiques du PKK en tant qu'organisation terroriste.

Il est évident que les efforts du PKK pour dissimuler sa nature terroriste ne donneront aucun résultat. Le PKK est une organisation terroriste et continuera à être traitée comme telle par la communauté internationale.