#

QR-73, 8 novembre 2018, Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant les déclarations du ministre grec de la Défense nationale, Panos Kammenos, sur les demandes d'autorisation d'entrée des avions militaires turcs dans l'espace aérien national de la Grèce

Il est bien connu que chaque Etat doit demander l'autorisation pour que les vols civils et militaires puissent utiliser l'espace aérien d'un autre Etat. Il va sans dire que la Turquie reconnaît six milles marins comme l'espace aérien national de la Grèce et demande donc une autorisation de vol conformément aux coutumes et règles internationaux pour les vols de convoyage/transport vers et au-dessus de la Grèce. Ce n'est pas une pratique nouvelle.