#

QR-31, 10 mai 2019, Déclaration du Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant les déclarations parues dans la presse française sur l'ouverture en France d’écoles turques soutenues par l’ambassade et les propos du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse de France

Certains articles parus ces derniers jours dans la presse française et le débat en cours concernant l’ouverture en France d’écoles turques soutenues par l’ambassade, ne reflètent pas la réalité et abritent des éléments de manipulation.

Nous sommes surpris et attristés par les propos tenus par le ministre de l’Education Nationale de France à ce sujet. Il semble que le ministre français n’a pas été correctement informé de ce processus. Il nous est impossible d’accepter ces déclarations basées sur des allégations imaginaires et dénuées de tout fondement.

Par ailleurs, nous souhaitons rappeler que des écoles françaises soutenues par l’ambassade de France sont présentes en Turquie. Les négociations concernant les écoles que la Turquie envisage d’ouvrir en France en conformité avec le système d’enseignement français, sont en réalité menées dans la perspective d’établir la réciprocité eu égard aux écoles françaises existantes en Turquie.

A cet égard, nous condamnons fermement ces articles dénués de tout fondement ciblant le Président de Turquie, et invitons les responsables de la presse ainsi que les autorités françaises à relayer des informations justes et authentiques à l’opinion publique.