#

QR-15, 19 mars 2019, Déclaration du Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant le communiqué du ministère des Affaires étrangères de la Grèce publié en se référant au discours prononcé à Izmir la semaine dernière par le Président de la République Recep Tayyip Erdoğan dans le contexte des élections locales

Le communiqué publié hier (18 mars) par le ministère des Affaires étrangères de la Grèce en se référant au discours prononcé à Izmir la semaine dernière par le Président Recep Tayyip Erdoğan dans le contexte des élections locales est également incompréhensible et a été jugé étrange en raison de son contenu et de la date choisie pour sa publication.

Ce communiqué ne tient pas compte des faits historiques, tels que la tentative passée de la Grèce d'occuper l'Anatolie et des compensations qu'elle a versées à la Turquie en raison des destructions et des dommages infligés à l'Anatolie par son armée. En tant que tel, ce communiqué est très regrettable et incompatible avec les relations de bon voisinage et l’environnement de confiance que nous essayons de développer avec ce pays.