#

QR-2, 25 janvier 2019, Déclaration du Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question concernant l'approbation le 25 janvier 2019 par le Parlement de la Grèce de l'accord de Prespa sur la question du nom entre la Macédoine et la Grèce

La Turquie a reconnu la République de Macédoine avec ce nom constitutionnel depuis son indépendance. Le différend dénommé «la question du nom» a constitué depuis vingt-sept ans un obstacle aux processus d’adhésion de la Macédoine à l’OTAN et à l’UE en particulier. Nous nous félicitons de l’approbation par le Parlement de la Grèce après le Parlement de la Macédoine de l’accord de Prespa, qui apporte une solution à ce problème, étant entendu que cet obstacle à l’adhésion de la Macédoine à l’OTAN et à l’UE est maintenant levé.