#

No: 57, 26 février 2020, Communiqué de presse concernant la 28ème commémoration du massacre de Khodjaly

Le 26 février 1992, lors de l'attaque des troupes de la République d'Arménie contre la ville de Khodjaly, dans la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan, 613 citoyens azerbaïdjanais innocents, dont 106 femmes, 63 enfants et 70 personnes âgées, ont été brutalement massacrés, des centaines d'autres ont été blessés. Plus d'un millier de personnes ont également été prises en otage. Le sort des personnes disparues est encore inconnu aujourd'hui.

A la suite de l'occupation des territoires azerbaïdjanais, y compris cette agression inhumaine contre les civils, plus d'un million d'Azerbaïdjanais ont été déplacés de leurs foyers et forcés de vivre une vie de réfugié dans leur patrie. Aujourd'hui, vingt pour cent des territoires azerbaïdjanais sont sous occupation arménienne.

Nous condamnons fermement ce massacre et l'occupation continue des territoires azerbaïdjanais par l'Arménie.

La Turquie compatit profondément avec ses frères et sœurs azerbaïdjanais pour ce massacre qu'ils ont subi il y a 28 ans à Khodjaly, et partage sincèrement leur douleur. Nous souhaitons la miséricorde divine à ceux ayant perdu la vie dans ce massacre et présentons nos condoléances à nos frères et sœurs azerbaïdjanais.