#

No: 336, 19 novembre 2019, Communiqué de presse concernant la déclaration de l'administration des Etats-Unis sur les colonies illégales israéliennes.

L'Administration des Etats-Unis, qui s'est positionnée contre l'ensemble de la communauté internationale avec ses actes illégaux concernant Jérusalem et le plateau du Golan occupés par Israël, a maintenant affirmé que les colonies illégales en Cisjordanie ne contreviennent pas au droit international. Il s'agit là d'un nouvel exemple de l'attitude flagrante et illégale de l'administration des Etats-Unis visant à légitimer les pratiques illégales d'Israël.

A cet égard, la déclaration malheureuse du Secrétaire d'Etat des Etats-Unis, Mike Pompeo, ignore ouvertement le droit international, en particulier l'article 49 de la quatrième Convention de Genève et la Résolution 2334 (2016) du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Les colonies illégales israéliennes dans les territoires palestiniens occupés constituent le plus important obstacle à la vision d'une solution à deux Etats fondée sur les paramètres internationaux établis pour le règlement du conflit israélo-palestinien.

Tout comme le système du droit international ne peut être modifié par un acte arbitraire d'un seul pays, une telle action n'aura aucune validité au regard du droit international.

La Turquie, agissant ensemble avec tous les membres responsables de la communauté internationale, continuera de défendre l'indépendance de l'Etat de Palestine et les droits légitimes du peuple frère de Palestine.