#

No: 22, 1er février 2019, Communiqué de presse concernant la mise à fin par Israël de la présence internationale temporaire à Hébron

Nous condamnons fermement la mise à fin unilatérale par Israël du mandat de la « Présence internationale temporaire à Hébron » (PITH), la mission multilatérale d'observation à Hébron/Palestine, et nous espérons que cette décision politique soit révoquée.

Nous rejetons catégoriquement l'allégation selon laquelle la PITH aurait travaillé contre Israël, ce qui est présentée par Israël comme une justification de sa décision. La PITH, à laquelle participent des observateurs de Turquie depuis son entrée en fonction en 1997, a apporté une contribution précieuse à l'apaisement des tensions à Hébron, sous occupation israélienne.

Les circonstances ayant conduit à la création de la PITH à Hébron sont encore présentes aujourd'hui. Dans ce contexte, il est clair que la cessation de la PITH ne met pas fin à la responsabilité d'Israël et à ses obligations découlant du droit international, en premier lieu de la quatrième Convention de Genève. Nous appelons la communauté internationale à veiller à ce qu’Israël se conforme à ces obligations

La Turquie, qui soutient la vision d'une solution à deux États basée sur les frontières de 1967 entre Israël et la Palestine, continuera de suivre de près la situation à Hébron avec cet compréhension.