#

No: 181, 20 juin 2019, Communiqué de presse concernant la Journée mondiale des réfugiés

Le nombre de personnes déplacées pour diverses raisons, telles que les conflits, les catastrophes naturelles et les violations des droits de l'homme, augmente chaque jour dans le monde entier. Beaucoup de ces personnes perdent la vie, vivent dans des conditions difficiles et sont la cible des réseaux criminels organisés transnationaux.

Nous pensons que la responsabilité commune de la communauté internationale est de fournir les conditions nécessaires pour que ces personnes puissent vivre dans la dignité, de créer les conditions qui leur assureront un retour sans danger dans leur pays et de résoudre les problèmes qui les forcent à demander l'asile. Cependant, nous constatons également que la communauté internationale n’en fait pas assez de sa part à cet égard. Nous assistons malheureusement à la montée de la xénophobie, du racisme et de la discrimination contre ces personnes enrichissant économiquement et culturellement les pays et les communautés qui les accueillent.

La Turquie, en tant que pays ayant ouvert ses frontières aux personnes dans le besoin tout au long de son histoire, accueille dans les meilleures conditions quatre millions de personnes qui ont cherché refuge sur son territoire. Aujourd'hui, les services que nous leur fournissons dans plusieurs domaines, notamment la santé, l'éducation et l'accès au marché du travail, sont un guide pour la communauté internationale.

Notre pays joue également un rôle actif au sein des plateformes internationales pour l’amélioration des droits des réfugiés. A cet égard, nous continuerons à soutenir le Pacte mondial sur les réfugiés, adopté par l'Assemblée générale des Nations Unies le 17 décembre 2018, auquel nous avons activement contribué pendant sa phase préparatoire.

En guise de témoignage de l’importance qu’elle attache à cette question, la Turquie coprésidera le Forum mondial sur les réfugiés qui se tiendra à Genève les 17 et 18 décembre 2019 dans le cadre du Pacte. Nous appelons tous les pays et tous les partenaires à participer au Forum au plus haut niveau et à déclarer lors de cette réunion des engagements significatifs à l’égard des réfugiés.

Nous souhaitons que la Journée mondiale des réfugiés du 20 juin soit l'occasion pour améliorer les conditions de vie des réfugiés et des demandeurs d'asile et pour que la communauté internationale témoigne plus de solidarité à l’égard de ces personnes et les pays d’accueil, dans le respect d’un partage équitable des charges et des responsabilités.