#

No: 228, 1er septembre 2018, communiqué de presse concernant la fin des contributions financières des États-Unis à l'UNRWA

La déclaration regrettable, selon laquelle les États-Unis cesseront d’apporter une contribution financière à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), a causé une grande déception.

Depuis sa création, l’UNRWA est l’un des symboles de la solidarité de la communauté internationale avec le peuple opprimé, et elle a pour mission de répondre aux besoins fondamentaux des réfugiés palestiniens dans de nombreux secteurs, allant de l’éducation et de la santé à l’emploi.

Aujourd’hui, plus de cinq cent mille enfants palestiniens sont éduqués dans les écoles de l’UNRWA et près d’un million de Palestiniens ont besoin de l’aide alimentaire urgente de l’UNRWA.

La décision des États-Unis affectera la vie de plus de cinq millions de Palestiniens de manière négative. En même temps, cette décision nuira à la vision de trouver une solution à deux États à la question palestinienne; et également à la paix et stabilité régionales.

Dans ces circonstances, le fonctionnement ininterrompu de l'UNRWA est devenu un test de légitimité et une tâche consciencieuse de la part de la communauté internationale.

Cette question sera discutée en détail lors de la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies qui se tiendra à New York, le 27 septembre 2018, sous la coprésidence de la Turquie, de la Jordanie, du Japon, de la Suède et de l'UE, et avec la participation du Secrétaire général des Nations Unies et le commissaire général de l'UNRWA.

En tant que président de la Commission consultative de l’UNRWA, la Turquie, qui a été en pleine solidarité dans tous les domaines avec le peuple palestinien depuis le début, est déterminée à continuer faire tous les efforts pour appuyer l’Office.