#

No: 217, 19 septembre 2020, Communiqué de presse concernant la condamnation des Tatars de Crimée

La condamnation de sept Tatars de Crimée, annoncée par un tribunal russe le 16 septembre 2020, est un exemple des politiques d'intimidation croissantes à l'encontre des Tatars de Crimée.

Il est regrettable que la communauté turque tatare, l'élément essentiel de la péninsule de Crimée, soit supprimée par de telles méthodes.

La Turquie ne reconnaît pas l'annexion illégitime de la Crimée et continuera à soutenir ses proches, les Tatars de Crimée, qui ont défendu leurs droits et leurs intérêts par des moyens pacifiques et ont essayé de faire entendre leur voix par des méthodes démocratiques.