#

Le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a effectué une visite à Bruxelles pour participer à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'OTAN, 4-5 décembre 2018

Le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a effectué une visite à Bruxelles pour participer à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'OTAN, 4-5 décembre 2018

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a effectué une visite à Bruxelles pour participer à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'OTAN et pour tenir des réunions bilatérales les 4 et 5 décembre 2018.

Le mardi 4 décembre, le ministre Çavuşoğlu a déclaré que les liens transatlantiques étaient essentiels pour l'OTAN et pour la sécurité collective. Le ministre Çavuşoğlu a souligné que la Turquie, l'un des principaux contributeurs aux missions et opérations de l'OTAN, attend de l'Alliance qu'elle soit solidaire dans tous les domaines.

Le mercredi 5 décembre, les développements récents dans les Balkans occidentaux ont été évaluées, en particulier le processus d'adhésion de la Macédoine à l'Alliance en tant que 30ème membre conformément à sa politique de la porte ouverte, le rapprochement de la Bosnie-Herzégovine envers l'OTAN et le dialogue entre Belgrade et Prishtina.

Le ministre Çavuşoğlu a tenu des réunions bilatérales en marge de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'OTAN avec la ministre des Affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland, le ministre des Affaires étrangères de l’Allemagne, Heiko Maas, le ministre des Affaires étrangères de la Hongrie, Peter Szijjarto, le ministre des Affaires étrangères de l’Islande, Gudlaugur Thor Thordarson, le ministre des Affaires étrangères de l’Italie, Enzo Moavero Milanesi, le ministre des Affaires étrangères de la Lituanie, Linas Linkevicius, le ministre des Affaires étrangères de la Macédoine, Nikola Dimitrov, la ministre des Affaires étrangères de la Norvège, Ine Eriksen Soreidel, le ministre des Affaires étrangères de l’Espagne, Josep Borrell Fontelles et le secrétaire d’État des Etats-Unis, Mike Pompeo.